Cigale des montagnes
Cicadetta montana Scopoli 1772

Fréquente les formations herbacées à arbres en zones thermophiles, plutôt au dessus de 700m d'altitude (?)
Espèce encore mal connue puisque seules les stridulations permettent de l'identifier à coup sûr : citée hauts plateaux de mauriac et riom (Julien Barataud), et quelques stations en limagne clermontoise (Alexandre Crégu)

écoutez sa stridulation lente sans terminale distincte contrairement à la Cigale des collines
Ecoutez sa stridulation

Cliquez sur l'image pour renvoi vers site de l'ONEM