Crocidure des jardins
Crocidura suaveolens

Seule l'étude des crânes dans les pelotes de réjection permet d'affirmer la présence de cette espèce "jumelle" de la Musaraigne musette
A été signalé du 03 et 43 à 2 reprises : statut réel donc inconnu
Fréquente les régions ouvertes à broussailles et bocage à basse altitude