Limnée radis
Radix labiata (Rossmässler, 1835)

Fréquente les ruisseaux lents, fossés, mares, petits étangs, marais en eau
Selon les dernières études, ni l'aspect macro de la coquille, ni même la dissection ne permettraient de la séparer de Radix balthica, seule l'analyse ADN serait certaine !... de fait cartographie sujette à caution ?
coquille à 4-5 tours augmentant fortement
grand ouverture piriforme dépassant la moitié mais ne dépassant pas les 2/3 de la coquille à lèvre interne retrounée
P. Duboc
variations de forme
P. Duboc

P. Duboc