Loche anthracite - Arion ater Linnaeus 1758

Fréquente les forêts et lisières des boisements d'altitude
Semble localisé au dessus de 800m d'altitude au moins dans le sancy et haut cantal, et peut être autres zones montagneuses locales. Toutefois sa présence réelle devrait être établie par analyse ADN.. semble très souvent confondue avec la forme ater d'Arion rufus .
localement en général entièrement noire y compris la marge du pied, sole grise à marges plus foncées