Moiré ottoman - Erebia ottomana

Uniquement connu du mézenc et de margeride
Fréquente les prairies alpines, les lisières et chemins forestiers entre 1300 et 1700m
Vol en juillet - août

P. Peyrache

deux grandes ocelles apicales de l'aile antérieure accolées

dessous de l'aile grisâtre avec bande brune