Pseudolimace jayet
Milax gagates (Draparnaud, 1801)     

Fréquente les cultures, jardins, les lisières plutôt humides, rives
Signalé par le passé à quelques reprises, cette espèce plutôt méridionale semble en regression en France