Semilimace alpine
Semilimax kotulae (Westerlund, 1883)

Parcourt les rochers, mousses et litières humides des forêts d'altitude
Présence à confirmer dans le massif du sancy (Van Bruggen, 1957 ; Vrignaud 2012) : dissection nécessaire pour séparer de Semilimax pyrenaicus

coquille < 6mm à 1.5 - 2 tours dont le dernier très grand et allongé
J. Grego
animal < 15 mm à manteau sombre avec une très longue excroissance couvrant l'apex de la coquille