Agrion à lunules
Coenagrion lunulatum

Espèce extrêmement rare et localisée à l'heure actuelle dans le 15 et surtout le 63 (quasi la seule population française connue !) et de très rares stations dans le 43.
Recherche les tourbières en milieux ouverts à des altitudes supérieures à 800-900m dans le Sancy, le Cézallier, le massif du Cantal et dans une moindre mesure les Dômes et Livradois, ou la margeride (découvert en 2013 par Gilard; et le mézenc GOA en 2015)
Vol de juin à août

Erland Riefling Nilsen

Mâle : dessin sur premier segment en forme de croissant en général accompagné de 2 traits noirs latéraux en contact au pas avec les extrémités latérales du croissant 

Erland Riefling Nilsen

Mâle 

Mâle  (image Erland RIEFLING NILSEN)

Femelle (image Martin WALDHAUSER)