Agrion à lunules
Coenagrion lunulatum


Espèce extrêmement rare et localisée à l'heure actuelle dans le 15 et surtout le 63 (quasi la seule population française connue !) et de très rares stations dans le 43.
Recherche les tourbières en milieux ouverts à des altitudes supérieures à 800-900m dans le Sancy, le Cézallier, le massif du Cantal et dans une moindre mesure les Dômes et Livradois, ou la margeride (découvert en 2013 par Gilard et le mézenc GOA en 2015)
Vol de juin à août

Mâle : dessin sur premier segment en forme de croissant en général accompagné de 2 traits noirs latéraux en contact au pas avec les extrémités latérales du croissant (image Erland RIEFLING NILSEN)

Mâle  (image Erland RIEFLING NILSEN)

Mâle  (image Erland RIEFLING NILSEN)

Femelle (image Martin WALDHAUSER°