Rubus bertramii G. Braun 1877

Pousse dans les haies et lisières en terrain frais à humide
La distinction avec Rubus sulcatus (voire plicatus) s'avère parfois peu évidente, et d'ailleurs certaines observations contemporaines ont été invalidées... les données récentes semblent donc très rares sur plateau de millevaches et gorges de la dordogne (Mercier et Jourde)
Fleurit en juin / juillet
inflorescence peu fournie, faiblement aiguillonée
turion à faces planes, en général plus de 5 aiguillons / 5cm de turion, et en majorité ≤ 6 mm
folioles basales sub-sessiles, terminale à pétiole <30% de la longueur du limbe
feuilles parfois à 6-7 folioles (ce qui n'arriverait jamais chez Rubus sulcatus..)