Russule cocardée
Russula turci Bres. 1881

Pousse sous résineux, essentiellement sous pins, plutôt aux étages collinéens et montagnards
Signalée dispersée de haut cantal, livradois, dômes, futaies bourbonnaises, montagne bourbonnaise, limagnes, forez, velay, vivarais, artense, cézallier.... ; hauts plateaux limousins, monts de guéret, basse marche, collines de la vienne, marge du périgord

<10cm, couleur variable mais en général pourpre avec cocarde centrale plus foncé, chair douce, odeur iode dans le pied, lames blanches virant au jaune à sporée jaune foncée